filet
Le bureau d'enregistrement des rêves
Projet participatif en lien avec La Françoise-des-Jeux
filet

visuel Bureau d'enregistrement des rêves

À quoi rêve-t-on aujourd'hui ? À quoi rêve-t-on par ici ?

Peut-on vivre sa vie selon ses rêves ?
Est-il possible de vivre sa vie sans la rêver ?
Rêver est-ce raisonnable ?
Quand certains disent Faut pas rêver!, cela s'avère nécessaire et indispensable à d'autres.


La Françoise et Tourniquette, les deux acolytes de La Françoise-des-Jeux, profitent de leurs multiples virées pour rencontrer l’autochtone de France et de Navarre avec cette question vitale : Que représenterait pour chacun le « gros lot » dans sa loterie de la vie ?

Commune par commune, ils enquêtent sur le terroir, à la rencontre des doux rêveurs, grands utopistes, mais également de ceux qui ont rangé leurs rêves aux oubliettes. Désireux de savoir ce qui fait battre le coeur d’une population, ils s’invitent chez vous et viennent récolter vos voeux, afin de les inscrire au grand répertoire et de valoriser la biodiversité des rêves.

>> Télécharger le dossier de présentation


 

Le Projet


Le Bureau d’Enregistrement des Rêves est un rendez-vous qui se crée avec les habitants d’un territoire, dans la continuité du processus artistique amorcé avec le spectacle La Françoise-des-Jeux. Souhaitant aller plus loin dans la rencontre, les personnages sortent de leur décor, s’immergent localement et investissent des espaces du quotidien pour questionner tout-un-chacun.

L’enjeu est d’interroger les aspirations locales, individuelles ou collectives, et de rencontrer différentes réalités humaines afin d’amorcer l’échange, voire de créer le débat, autour de ce qui nous fait rêver aujourd’hui. Et d’en laisser une trace in situ : les échanges donneront lieu à différents types de restitutions, plastiques ou spectaculaires.



Un processus à géométrie variable


L'histoire s'écrit avec les lieux et leurs habitants sur différents temps de rencontre. Le projet s'articule en deux phases aux temporalités variables : la récolte des rêves puis leur restitution.

Différentes formes d'intervention s'envisagent :
- Dans une formule courte liée à la Françoise-des-Jeux : les rencontres ont lieu en amont des représentations, elles aboutissent sur la Revue des Rêves ou bien sur un affichage public.
(Un dossier précisant ces actions est disponible sur demande)
- En immersion prolongée sur un territoire: le projet prend une dimension plus importante et devient un événement artistique participatif, jalonné de rendez-vous impromptus dans l'espace public et d'ateliers de médiation. Il aboutit sur la Rêve-Party, et laisse des traces dans le paysage.
Cette formule est indépendante du spectacle (nous contacter pour plus d'informations)

Résidences


Le Bureau d’Enregistrement des Rêves est un projet de recherche artistique et création au long cours.

Il a été initié et expérimenté dans une courte formule en 2016. La belle diversité et la singularité des mots recueillis auprès de différents publics nous invitent à poursuivre l’expérience et approfondir la démarche.
L'objectif est d'explorer différents procédés de collecte et d'enrichir la forme des restitutions.

Un processus de création commence en 2017 lors de résidences sur des territoires variés. L’aventure démarre sur la petite île de Molène, se poursuit à Port-Louis, et évoluera vers d’autres horizons
(Voir le calendrier de tournées)

Soutiens

Ce projet reçoit le soutien du Conseil Régional des Hauts de France. Il est co-produit par le CNAR Le Fourneau(29) et le Service Culturel de Port-Louis (56) dans le cadre du réseau RADAR.
Il est soutenu par Culture Commune Scène nationale du bassin minier(62), le théâtre de l’Oiseau-Mouche (59), le Centre Culturel d'Avion (62) et l'île de Molène (29) (résidences et laboratoires).